Samos Blanc 1958, Coopérative de Samos

91,70

En stock

Quantité :
 

Vin liquoreux sans intrants de l’île de Samos, à base de muscat à petits grains, doux, suave et très longuement vieilli.

Chronopost
Livraison sous 2/3 jours ouvrés

Description

Samos Blanc 1958, Coopérative de Samos

Voici une pépite, une vraie de vraie. La Coopérative de Samos est l’une des plus anciennes coopératives viticoles de Grèce, approvisionnant toute l’Europe en muscat liquoreux depuis plusieurs siècles. Elle nous a gardé ce chef-d’œuvre, ce blanc liquoreux à base de muscat à petits grains vendangés et vinifiés sur l’île, pendant soixante-cinq ans bien tassés, et c’est pourquoi il prend des allures de rouge. C’est parce qu’il est très vieux et que sa robe a évolué, avec le temps, de l’or ambré à  l’acajou foncé. Normal. Somptueusement vieilli et patiné, caressé par le temps, il est doté d’une puissance aromatique peu commune. Cette grande cuvée de garde a toutes les vertus du liquoreux très ancien : vibrant, doux et salin, d’une superbe fraîcheur, avec une belle trame aromatique et une grande longueur. Ce vin de méditation, qui révèle toute l’authenticité du terroir minéral et volcanique de l’île, est un parfait exemple de ce que le temps peut faire à un grand muscat. C’est à l’occasion du projet Sous le Végétal que cette pépite sans intrants, sulfite ajouté ni tout autre additif nous a été proposée par la Coopérative de Samos. C’est ce même vin, si vous vous rapportez à l’historique du projet, qui en a inspiré l’idée à Jason Ligas.

Pour en savoir plus

Sous le végétal se trouve le minéral : tel est le sens de ce concept de cuvées nature réalisé en Grèce, sur l’île de Samos, par une équipe d’amis rassemblée autour des vignerons Jason Ligas et Patrick Bouju. L’entreprise, couronnée de succès, marque une renaissance du vignoble millénaire de cette île de la mer Égée du Nord qui doit à sa végétation dense et boisée divers surnoms reçus dans l’Antiquité, de Dryoussa (« couverte de chênes ») à Kyparissia (« couverte de cyprès ») en passant par Melamphyllos (« Aux feuillages sombres »). Cette richesse naturelle recouvre un sous-sol unique et varié : roches volcaniques et notamment basaltes, calcaire, quartz, granits roses, schistes, fontes ferreuses… L’idée est née de la rencontre de Jason avec la Coopérative viticole de Samos. Patrick Bouju s’associe bientôt au projet. Les cinq cuvées de Sous le Végétal — Livia, Hüpnos, Octave, Palli & Genesia, Alexandre et Auguste — sont réalisées sur une soixantaine de parcelles de muscat à petits grains de Samos (ainsi que d’avgoustiatis pour la cuvée rouge et d’asyrtiko pour Alexandre), entre 400 et 910 mètres d’altitude. Chaque parcelle est vinifiée à part. Pour la vinification, quatre types de contenants sont employés : amphores, œufs de béton, cuves en inox et barriques de 500 litres. Chaque lieu-dit est vinifié dans au moins deux des quatre contenants et l’élevage se déroule en bouteilles noires scellées à la cire. Pas d’ajout de soufre, pas de filtration : les vignerons de Samos retrouvent le vin tel qu’on le faisait dans leur enfance. C’est là une des merveilles du vin nature : il permet, à travers les projets les plus novateurs, de renouer avec des traditions oubliées. Sous le Végétal reprend également sous son aile les cuvées A la Natural signées Patrick Bouju, sans oublier le muscat de Samos millésime 1958 qui a inspiré le projet aux vignerons.

Informations complémentaires

Contenance

Région

Couleur

,

Accords mets-vin

Goût et arômes

Occasions