logo culinaries

Cane mi-sauvage

28,0032,00

Cane mi-sauvage élevée par Volailles Renault membre du Collège Culinaire de France.
Direct producteurOrigine FranceProduit frais
Logo Chronopost

Description

Cane mi-sauvage

Volailles Renault

La cane mi-sauvage est issue du croisement d’un canard colvert et d’une cane de race pékin. Beau compromis gustatif entre le palmipède sauvage et sa version domestique, elle offre une chair rosée et fondante, haute en saveur, qu’il faut cuire modérément afin d’en apprécier toute la finesse.

Accords met et vins

Profitez de notre recette ci dessous de cane mi-sauvage rôtie au genièvre et à la liqueur de guigne
 
Pour 4 personnes
Préparation : 10 minutes
Marinade : 30 minutes, 1 heure si possible
Cuisson : 25 minutes
Repos : 30 minutes
 
1 cane mi-sauvage de Volailles Renault, avec foie et cœur
2 feuilles de laurier
2 cuillerées à soupe de baies de genièvre
40 g de beurre
15 cl de liqueur de guigne Cazotte (conseillée, mais vous pouvez utiliser du vin de noix, du porto ou tout autre vin muté, aromatisé de votre choix, ou une autre liqueur)
sel, poivre noir du moulin
 
Salez et poivrez la cane à l’intérieur et à l’extérieur. Écrasez les baies de genièvre ou hachez-les au couteau, frottez-en la cane et mettez-en aussi un peu à l’intérieur. Introduisez les feuilles de laurier à l’intérieur de la volaille. Déposez la cane dans un plat à rôtir avec tout le genièvre, arrosez-la généreusement de liqueur de guigne, frottez-la sur toutes ses faces et laissez-la mariner au moins 30 minutes, 1 heure si vous pouvez, en la retournant de temps en temps.
Préchauffez le four à 210 °C. Quand il est chaud, posez le beurre sur la cane et mettez-la au four. Faites-la rôtir environ 20 minutes en l’arrosant très souvent avec le jus de cuisson et les baies de genièvre. Lorsque la cane est bien dorée, sortez le plat du four et laissez reposer 15 minutes avant de découper et de servir.
Pour accompagner la cane, servez des navets ou des radis glacés au beurre.

Informations complémentaires

Poids 1500 g
Producteur

Expéditeur

SARL Les Volailles Renault

Désignation légale

Cane mi sauvage

Race

Croissement du Colvert et d'une Cane «Pékin»

Morceau

Volaille entière (sans tête)

Lieu d'élevage

Elevé sur la ferme, Louvigné-de-Bais (35)

Lieu d'abattage

Abattu sur la ferme, Louvigné-de-Bais (35)

Origine

France, Ile-et-Vilaine (35)

DLC à expédition

5 jours minimum

Température de conservation

Conserver au frais

Conditionnement

Papier alimentaire

Congélation

Ce produit n'a jamais été congelé, vous pouvez donc le congeler si vous le souhaitez

Poids net

1400 g, 1700 g

1 avis pour Cane mi-sauvage

  1. beatrice.masotti

    excellent

Ajouter un Avis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Volailles Renault

En 1976, Paul et Marie-Noëlle Renault s’installent à la ferme de L’Entillière, à l’ouest de Rennes, sur l’ancienne exploitation laitière des parents de Paul : dix-huit hectares où s’ébattent dix sept vaches laitières et des pigeons que Marie-Noëlle vend au marché des Lices, à Rennes. En 1988, Paul retrouve l’histoire de la coucou de Rennes, volaille emblématique du pays rennais depuis un siècle, menacée de disparition. À partir de « six poules et un coq », il décide de remettre la coucou de Rennes dans le circuit marchand et n’hésite pas à envoyer ses volailles aux plus grands chefs français afin de les soumettre à un test à l’aveugle en leur envoyant ses volailles sans étiquette, juste accompagnées d’un message : « Dites-moi ce que c’est. » « C’est le poulet de ma grand-mère ! », répondent à l’unanimité Olivier Roellinger, Jacques Thorel, Pierre Gagnaire, et plus tard Alain Passard, Christophe Aribert, Dominique Crenn… La liste n’est pas close. La race menacée devient volaille de luxe.

Ce qui pourrait également vous intéresser 

chevron-down
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram