Azienda Corvagialla

Nos produits

Beatrice Arweiler Lubriano (Lazio), Italie.

« Mon inspiration : le vignoble de mes arrière-grands-parents, entre Rhin et Moselle. »

Beatrice Arweiler

Où ?

L’Alta Tuscia Viterbese est située dans le Latium, au nord-est de la province de Viterbe, aux confins de l’Ombrie. Cette région au sol volcanique est considérée comme une des plus belles d’Italie en raison de ses formations rocheuses appelées calanche, visibles autour du village médiéval de Civita di Bagnoregio. La roche de tuf tendre, érodée par les eaux, se dresse en arêtes vives appelées « lames de couteau » (lame de coltello), délimitant des vallées profondes. Dans cette grande beauté naturelle, les cours d’eau continuent à ronger les sols. Depuis l’époque étrusque, la vie locale n’a jamais été facile, à tel point que l’Alta Tuscia a été surnommée « le pays qui meurt ». Civita di Bagnoregio est perchée sur un piton abrupt et Lubriano est, de même, en équilibre sur le piton d’en face. C’est là que se trouve le domaine de Corvagialla. Le lac de Bolsena et l’Azienda Le Coste, dont les vins figurent également au catalogue Culinaries, ne sont qu’à quelques kilomètres. En fait, ce petit territoire entre Viterbe, Orvieto et Bolsena se révèle une pépinière de jeunes vignerons nature qui contribuent à rendre leur dignité à ces terres déshéritées.

Le domaine a été fondé en 2007 autour d’une petite ferme en ruine posée sur quatre hectares de terrain. Pourquoi « corneille jaune » (corva gialla) ? Personne ne sait au juste ; c’est un nom très ancien que la propriétaire actuelle, Beatrice Arweiler, a tenu à conserver. D’abord, elle retape la ferme et plante trois cents oliviers de variétés frantoio et leccino : à Corvagialla, on a fait de l’huile d’olive avant de faire du vin. L’exploitation s’aménage bientôt en polyculture-élevage : potager, verger, poules, oies, chèvres et ânes, sans oublier les chiens et les chats. Beatrice se souvient du domaine viticole de ses arrière-grands-parents, en Rhénanie : son petit paradis terrestre n’attend plus que des vignes. Elles sont plantées en 2010 avec l’aide de Gian Marco Antonuzzi, du domaine Le Coste, pendant que Beatrice entreprend aussi la construction d’un chai.

 

Terroir et encépagement

Si les sols volcaniques friables mettent les villages en danger, ils se prêtent admirablement à la viticulture par leur richesse en éléments minéraux, notamment en fer, qui donne leur typicité aux vins. Comme pour les oliviers, l’encépagement des quatre hectares de vignes est local : sangiovese et ciliegiolo pour les rouges ; grechetto d’Umbria, trebbiano et vermentino pour les blancs. La densité de plantation est de six mille pieds à l’hectare. Les vignes ont, évidemment, dix ans d’âge, et l’altitude moyenne des parcelles est de 450 mètres.

 

Méthodes culturales

La priorité de Beatrice est le respect de la nature : depuis 2018, le domaine est en biodynamie et en bio certifié (BioAgricert). Les vignes, taillées en guyot simple, sont cultivées sans intrants : ni herbicide, ni engrais, ni pesticide chimiques. La vendange est entièrement manuelle avec un tri minutieux des grappes.

 

Vinification

Au chai, la vinification s’exerce de façon non interventionniste, par levures indigènes et sans ajout de sulfites, d’enzymes ni d’aucun activateur. Blancs comme rouges sont issus de vendange éraflée, avec une macération pelliculaire d’environ trois semaines assortie de pigeages ou de remontages selon nécessité. Les élevages en barriques sont généralement de six mois (24 mois pour la cuvée Poggio Pastene), suivis de six mois en bouteille. La mise en bouteilles est faite au chai du domaine, sans filtration, après décantation.

 

Les vins

Les vins de Corvagialla sont de facture traditionnelle, droits, élégants et profonds, exprimant pleinement la minéralité volcanique de leur sol. Simplicité et élégance caractérisent aussi le graphisme des étiquettes et les noms des cuvées. Le premier rouge s’appelle Vino Rosso, le blanc Vino Bianco. Ce dernier est un grechetto de macération dans la pure tradition d’Orvieto, avec une superbe robe dorée, d’intenses arômes de fleurs jaunes et de fruits jaunes (abricot), suivis de notes hespéridées (agrumes) et balsamiques. Au palais, fraîcheur, saveur et persistance aromatique. En rouge, Rosso, Poggio Pastene et Rosso Delle Grotte sont 100 % sangiovese, Rosso Cereza est 100 % ciliegiolo : une profusion de fruits rouges et noirs, de prune et de poivre blanc.

 

2 avis ( 5,0 )

Voir aussi

Frank Cornelissen

Sicile, Italie


Sélection

Des produits d'exception sourcés chez les meilleurs producteurs

Fraicheur

Des produits extra-frais livrés à votre porte avec le service Chronofresh

Disponibilité

Notre service client est à votre écoute au (+33)1 76 44 02 59

Sécurité

Paiement sécurisé par CB, Paypal et Sharegroop

Culinaries utilise des cookies pour améliorer votre expérience sur le site
Le produit a été ajouté à votre wishlist