La Grapperie

Nos produits

Bueil-en-Touraine, Indre-et-Loire.

« Mon principe : élaborer des vins complexes, riches, dotés de bonnes capacités de garde et empreints de la minéralité de leur terroir. »

Où ?

La Grapperie est située en appellation Coteaux du Loir. Le principe de Renaud Guettier, ingénieur agronome, est de réaliser des vins dans le respect de l’environnement et du terroir, mais aussi des consommateurs et de tous ceux qui viennent l’aider à travailler dans les vignes.

Terroir et sols

Le domaine repose sur un terroir d’argiles à silex sur calcaires. Les vignes sont situées sur des coteaux, entre 60 et 120 mètres d’altitude, protégées des vents du nord par la forêt de Bercé. En fonction de l’altitude, les terroirs présentent une dominante d’argiles (en bas de pente), de silex (à mi-pente) ou de sables (sur les hauteurs).

Parcellaire et encépagement

Le vignoble est composé de 60 hectares avec une quinzaine de parcelles. Les cépages sont les deux variétés traditionnellement autorisées dans l’appellation : chenin pour les blancs et pineau d’Aunis pour 90 % des rouges, le reste consistant en quelques ares de côt, de gamay et de grolleau. L’âge moyen des vignes est de 70 ans, dont presque deux hectares de pieds centenaires et un hectare et demi de vignes âgées de 60 à 80 ans. Persuadé du potentiel énorme que ces vieux ceps peuvent apporter à ses cuvées, Renaud se livre à un méticuleux travail de remise en état du vignoble.

Méthodes culturales

Les vignes sont cultivées en bio. Les sols sont travaillés et toutes les interventions viticoles sont manuelles : taille en éventail, ébourgeonnage, épamprage (afin de maîtriser les rendements), écimage et rognage, et bien sûr vendanges manuelles effectuées à pleine maturité. Les produits de traitement sont ceux autorisés en agriculture biologique, additionnés de tisanes et de décoctions de plantes.

Vinification

Pour les rouges : les pineaux d’Aunis sont partiellement éraflés (selon les parcelles) et les macérations sont assez longues, de 3 à 4 semaines, pour favoriser l’aptitude au vieillissement. Les polyphénols et les anthocyanes sont extraits par pigeage. Les vins sont élevés en fûts entre 12 et 24 mois, puis soutirés, assemblés et mis en bouteille sans filtration.

Pour les blancs : les chenins sont pressurés directement à basse pression puis entonnés par gravité. Les fermentations ont lieu en fûts, sur levures indigènes, avec fermentation malolactique complète, pendant au moins 18 mois et parfois jusqu’à 36 mois.

Aucun intrant œnologique n’est ajouté : il s’agit de vins 100 % pur jus de raisin fermenté par ses levures indigènes (« des vins nature, quoi ! », ajoute Renaud). Le soufre peut être utilisé à dose homéopathique pour laisser les moûts aller jusqu’au bout de leur fermentation et obtenir une stabilisation naturelle des vins.

Les vins

Le pineau d’Aunis est un des plus anciens cépages du Val de Loire. Les vins rouges qui en sont issus possèdent un fruité élégant et des notes d’épices : cuvées Adonis, entre poivre et framboise ; Le Gravot (assemblage de pineau d’Aunis, de gamay, de côt et de grolleau, un vin de soif) et L’Enchanteresse, grand rouge de garde issu de vignes centenaires, élevé 30 mois.

Côté chenin blanc : Les Druillas (demi-sec), Les Dorrées (dense et, selon les millésimes, légèrement surmaturé). En fonction des millésimes, on pourra déguster les blancs sur des poissons, des viandes blanches et des fromages tandis que les vins rouges accompagneront mieux la charcuterie et les volailles.

Voir aussi

Frank Cornelissen

Sicile, Italie


Sélection

Des produits d'exception sourcés chez les meilleurs producteurs

Fraicheur

Des produits extra-frais livrés à votre porte avec le service Chronofresh

Disponibilité

Notre service client est à votre écoute au (+33)1 76 44 02 59

Sécurité

Paiement sécurisé par CB, Paypal et Sharegroop

Culinaries utilise des cookies pour améliorer votre expérience sur le site
Le produit a été ajouté à votre wishlist