Champi Lozère

    Mende (Lozère)

    Champilozère est né de l’initiative de deux Lozériens, Loïc Robert et Florimond Chevalier, l’un ex-charpentier, l’autre ex-prof de sport. Ces amis d’enfance se passionnent depuis toujours par la cueillette des champignons. En septembre 2013, ils décident de créer leur entreprise de négoce de champignons sauvages en circuit court…

    À travers cette entreprise, ils désirent mettre en valeur leur région d’origine, ses ramasseurs de champignons et les trésors de ses forêts. Leur best-seller est le cèpe de Lozère : frais ou séché, « c’est le meilleur des cèpes », disent-ils, comparant sa réputation à celle de la truffe noire. Son territoire de récolte s’étend de la Margeride au mont Lozère, en passant par l’Aubrac.

    Leur principe est simple : à Mende, ils organisent la collecte des champignons en partenariat avec de nombreux propriétaires forestiers et ramasseurs. Les champignons sont collectés dans la journée dans les sous-bois lozériens et ils les stockent en chambre froide avant de les livrer le lendemain par camion frigorifique à leurs clients — restaurants gastronomiques, primeurs, conserveries — ou même directement sur des marchés de la région montpelliéraine. Leur activité s’étend sur trois saisons : celle des morilles au printemps, des cèpes en été-automne et des truffes en hiver. Le reste du temps, ils sont bien occupés par la préparation et la vente des produits transformés qu’ils réalisent eux-mêmes avec le surplus de la collecte : champignons séchés, en poudre ou en conserve. Loin de se limiter aux champignons « nobles », ils ne dédaignent pas les autres espèces : girolles, chanterelles en tube, trompettes-des-morts, mousserons, lactaires, charbonniers…