Clos des B

    Chaque année sera une découverte, car le vin n’est pas une science exacte.
    Gwendolyn Berger

    Où ?

    Grimaud, quartier des Hautes Mûres, au bord du golfe de Saint-Tropez : le domaine est en pleine nature, entre ciel et terre. La mer, à deux kilomètres, s’inscrit dans le paysage. Le vignoble est en légère altitude, disposé en terrasses dans un magnifique cadre vallonné, verdoyant et protecteur. Il y a ici un microclimat dont bénéficient les vignes. L’élévation et la situation à une certaine distance du golfe, laissant l’humidité en contrebas, leur assurent l’aération et la sécheresse qui la garantissent des maladies et du gel.
    Bien qu’il rassemble des vignes d’âges variés, le Clos des B est un jeune domaine. C’est en juillet 2019 que Gwendolyn Berger et Jean-Jacques Branger (les B) rachètent ces quelques parcelles de vignes dont le produit, jusqu’au mois de décembre de cette même année, était dirigé vers la cave coopérative voisine. La prise en main a lieu en 2019-2020 ; le vignoble est remis en état. Pour les nouveaux propriétaires, c’est  « un aboutissement incroyable », ne serait-ce qu’en raison des difficultés qu’ils ont rencontrées pour acquérir un domaine viticole dans la région de Saint-Tropez, ce qui présente une certaine complexité. Maintenant qu’ils sont là et bien là, c’est une belle occasion de faire savoir à la face du monde que Saint-Tropez, ce n’est pas seulement des people, des piscines et le rosé qui va avec. C’est aussi du vin, du vrai vin, authentique, vivant, naturel. Gwendolyn connaît bien le pays : elle a passé sa jeunesse à La Môle, tout près de Grimaud, et a étudié à l’université du vin de Suze-la-Rousse. Jean-Jacques, originaire de Paris et petit-fils d’agriculteur, renoue avec l’activité de ses ancêtres. Tous les deux avaient, disent-ils, « envie de vignes », les voici à la tête de ce beau domaine cultivé en biodynamie, et comblés par leurs premières cuvées nature.
     

    Terroir, parcellaire et encépagement

    Le domaine compte trois hectares à flanc de colline. Les parcelles, isolées et exposées au sud-est, sont naturellement balayées par un courant d’air marin dépourvu d’humidité stagnante. Sur un sol de sables majoritairement schisteux parcouru de veines de quartz croissent grenache (vignes de vingt ans), cinsault (vignes de trente ans) et mourvèdre (cinquante ans).
     

    Méthodes culturales

    Produire du vin en respectant la terre, telle est l’ambition du Clos des B. En raison de la jeunesse du domaine, la certification Ecocert est en cours depuis août 2020. Les méthodes sont déjà là, et le domaine est entièrement cultivé en biodynamie : le moins d’intervention possible au chai et à la vigne, pas d’irrigation, et bien entendu aucun intrant chimique. Les vignes sont travaillées au cheval, le calendrier lunaire est respecté, et les infusions de plantes servent à les protéger. Le chaussage et le déchaussage des pieds permettent de contrôler l’enherbement sans jamais utiliser d’herbicides. Le couvert végétal, naturel et autochtone, se compose d’une flore variée. Le sol est travaillé un rang sur deux, l’un des rangs recevant à l’automne un semis d’engrais vert. Les vendanges sont manuelles, réalisées à pleine maturité en petites caissettes et en mode microparcellaire. Certaines parcelles font l’objet de deux ou trois passes.
     

    Vinification

    La vinification est réalisée par levures indigènes, sans intrants et sans soufre. Le chai, une superbe bâtisse du XIXe siècle en contrebas des vignes, abrite sept cuves en acier inoxydable thermorégulées. On trouve aussi dans l’espace de vinification une jarre ovoïde en terre cuite, un pressoir vertical permettant une extraction lente et douce des jus, et un pressoir pneumatique. Toutes les interventions se font à la main, dont l’encuvage du raisin par caissettes, sans utilisation de pompe afin d’éviter de triturer et d’obtenir un état sanitaire parfait. Le soutirage est effectué en mode gravitaire et la fermentation malolactique est réalisée sur toutes les cuvées. Pas d’ajout de sulfites, de collage ni de filtration à la mise en bouteilles.
     

    Les vins

    Rouges, rosé et un blanc de noirs. Les vins du Clos des B reflètent, de façon peu surprenante, leur terroir : la fine minéralité des sables schisteux et du quartz, l’altitude bénéfique, la proximité de la mer dont la brise aère les vignes ; et bien sûr le climat provençal, sans oublier le trio gagnant des cépages provençaux : grenache, cinsault, mourvèdre. Ce sont des vins joliment équilibrés entre minéral et fruit, frais et hautement buvables.