Domaine Serre Besson

serrebesson banner
serrebesson banner

Même si le domaine est entièrement rénové, les vins sont une expression classique et fidèle du terroir de Vinsobres.

Decanter
 

Où ?

Vinsobres, village des Baronnies provençales, produit des vins depuis des siècles. Depuis 2006, ses vins ont leur Appellation d’origine contrôlée, vingt-quatre domaines et trois coopératives à proximité des appellations Gigondas et Vacqueyras. L’olivier (en AOC Nyons), la lavande, la truffe en hiver sont d’autres richesses locales. C’est la Provence du Nord, plus discrète et plus calme mais non moins belle que celle du Sud. En plus, Vinsobres est célèbre pour ses croquettes aux amandes.
À moins d’un kilomètre de distance, le domaine Serre-Besson est situé sur les coteaux. Il comporte une vieille bâtisse aujourd’hui rénovée, autour de laquelle s’étendent les vignes. En 2011, Victor Taylor, sommelier, ex-directeur de la restauration à l’hôtel Carlyle de New York, a le coup de foudre pour un petit domaine en vente : trois hectares de vignes entourant une vieille bâtisse. « J’ai signé le jour même », dit-il. D’abord, il rénove la maison et revitalise le vignoble, replantant partout où le besoin s’en fait sentir et palissant. Ensuite, il construit un cuvier gravitaire, convertit le vignoble au bio et écoute attentivement les bons conseils de ses voisins vignerons pour se mettre sérieusement à la viticulture. En 2015 naît la société d’exploitation Poor Devil Wines, « Les Vins du Pauvre Diable », allusion à l’état dans lequel le repreneur a trouvé la propriété. Bientôt, les crus rouges (plus un rosé) de Serre-Besson font parler d’eux, récoltant étoiles et distinctions.
 

Terroir, parcellaire et encépagement

Le domaine s’étend sur quatre hectares et demi autour de la maison et des bâtiments viticoles. Les vignes, disposées en terrasses et orientées au sud, sont protégées du mistral par un bois côté nord. Il est bordé par deux ravins et irrigué par plusieurs sources naturelles, atout de taille dans cette Drôme provençale où l’eau, rare et convoitée, a toujours été la condition sine qua non de la survie des propriétés.
Les cépages sont ceux de l’appellation : syrah sur les hauteurs, en bordure du bois ; grenache, viognier, cinsault et mourvèdre sur les terrasses inférieures. Les sols sont un mélange d’argile, de calcaire, de sable et de galets de rivière.
 

Méthodes culturales

Le domaine est mené en agriculture biologique. La petite taille du vignoble permet un travail artisanal de la vigne. Le rendement des parcelles est limité. Le pourtour des grappes est effeuillé afin d’obtenir une meilleure concentration et d’intensifier la robe des vins. La vendange est manuelle, acheminée en caisses de 20 kg et triée à la main.
 

Vinification

Afin d’optimiser l’assemblage, la vinification de chaque cépage et de chaque parcelle est faite séparément. La vendange est égrappée, puis transférée par gravitation dans des cuves de fermentation en béton. Après fermentation et pressurage, une partie de la vendange est élevée en barriques de 400 litres. La certification en bio a permis la création d’une cuvée de grenache nature, Pauvre Diable, que nous vous proposons.
 

Les vins

Les vins du domaine Serre-Besson n’entendent pas révolutionner la viticulture mais revitaliser, par la réalisation de vins artisanaux et buvables, un domaine ancien en favorisant l’expression la plus pure de son terroir. Les rouges sont loués pour leur profil très Côtes-du-Rhône du Sud : profonds, denses et pourtant fluides, notes de cuir, de fruits noirs et de truffe, ils ont un côté aérien, céleste et frais. Trois vins sont réalisés : un cru de Vinsobres, assemblage de grenache, noir, de syrah, de cinsault, de mourvèdre et de carignan ; un rosé de macération (grenache noir, syrah et viognier), et Pauvre Diable, la cuvée rouge nature, tout grenache.

Les produits de Domaine Serre Besson