Les Pis d’Anicia

    Saint-Martin-de-Fugères (Haute-Loire), Auvergne

    En Velay, le GAEC Les Pis d’Anicia cultive en bio la véritable lentille verte du Puy AOP, entière ou en farine.

    Sandra Tignon, originaire du Loir-et-Cher, passe des vacances en Auvergne après avoir terminé ses études d’histoire de l’art. Elle rencontre Philippe Gire, un gars du pays qui vient de reprendre la ferme familiale, et décide de ne plus repartir. Le couple se consacre dès lors à l’élevage bovin (pour le lait et la viande) et de lentilles du Puy, tout en agriculture biologique.

    Anicia, c’est le nom que portait autrefois la ville du Puy-en-Velay, épicentre de la culture de la lentille verte marbrée. Les pis sont évidemment une allusion aux vaches laitières. La lentille du Puy est une variété indigène qui bénéficie d’une appellation d’origine protégée. Sa culture demande beaucoup de soin, de rigueur et d’adresse. Philippe récolte ses lentilles selon la méthode traditionnelle : il fauche les plants un ou deux jours avant de moissonner afin d’accélérer le séchage. Les graines sont plus petites, mais tellement meilleures…

    C’est Sandra qui fabrique la farine de lentilles : afin d’assurer la plus grande fraîcheur à ses clients, elle ne concasse que la quantité correspondant aux commandes du moment et ensache la farine à la main. On ne saurait faire plus artisanal.

    Si à peu près tout le monde sait faire cuire des lentilles, l’usage de la farine demande quelques instructions (un petit clic sur la fiche produit correspondante pour en savoir plus).