Rhums Longueteau

    En 1895, d’importantes dettes de jeu obligent le marquis de Sainte-Marie à vendre son domaine familial, le marquisat de Sainte-Marie. Cette magnifique propriété s’étend sur Basse-Terre, au pied du massif de la Soufrière et à deux pas du lieu où, en 1492, débarqua Christophe Colomb.

    Le nouveau propriétaire, Henri Longueteau, y trouve une petite sucrerie qu’il transforme en distillerie de rhum agricole. Différent du rhum de mélasse propre à la fabrication industrielle, le rhum agricole est le fleuron des îles de la Caraïbe française, élaboré à base de pur jus de canne à sucre. Les rhums qui sortent de la distillerie Longueteau compteront bientôt parmi les plus prestigieux des Antilles françaises. C’est, aujourd’hui, la plus ancienne distillerie de Guadeloupe encore en activité.

    Transmis de père en fils depuis sa création, le domaine est actuellement aux mains de François Longueteau, distillateur depuis 1979. On lui doit le développement de la gamme de rhums, la création des punchs et les cuvées spéciales de rhums vieux.

    Au fil du temps, les équipements ont évolué, mais la fabrication reste artisanale et traditionnelle. L’approche parcellaire des terroirs de canne à sucre est la grande originalité de Longueteau, première distillerie sur l’île à l’avoir pratiquée. C’est aussi la seule dont l’autonomie en production de canne à sucre soit entière, car toutes les cannes sont cultivées au domaine, ce qui assure leur fraîcheur avant l’extraction du jus. Deux variétés sont utilisées, la canne bleue et la canne rouge.

    Le soin apporté à la fabrication de ces rhums leur a valu de nombreuses récompenses dans les concours nationaux et internationaux. Dégustés purs ou en punch, ils sont fins, profonds et parfumés, avec une note aromatique qui se prolonge à l’infini.