Coucou de Rennes (2kg)

Volailles Renault

 

30,25€

La Coucou est une race rustique à croissance lente qui a bien failli disparaître avant que Paul Renault ne réhabilite l’espèce. Une chair à la texture fine et un léger goût de noisette. Sa peau est fine et souple, de couleur crème.

Elle renvoie à beaucoup d’amateurs le souvenir heureux de la volaille de leur grand mère.

  • Format : 1 coucou prête à cuire de 2kg
  • Prix au kilo : 15,13€

 


Expédié de : France

Une Coucou nourrit raisonnablement 6 personnes ou 4 carnassiers. Elle est vendue “prête à cuire”, déjà vidée.


Coucou de Renne rôtie simplement :

Si possible, sortez la Coucou du frigo 30 min avant de la cuire afin de lui éviter un choc thermique et conserver le moelleux de sa chair. Glissez-la dans un plat approprié, salez – poivrez à l’intérieur et à l’extérieur. Parsemez de branche de thym, romarin ou laurier

Enfournez à four froid, 150°C pendant 2 heures. Tout doucement, c’est important. Cela permet de faire pénétrer le gras progressivement dans la chair, au lieu de l’en extraire avec une chaleur trop brutale.

Le vin : La Coucou, comme les autres volailles à chair blanche appelle des vins peu tanniques, ronds et fruités : vin blanc de Touraine, Côte de Beaune Village, Alsace Pinot blanc et Beaujolais. Si vous êtes plutôt rouge, choisissez un pinot noir d’Alsace ou de Bourgogne.

Se conserve 8 jours au réfrigérateur (0°C à 4°C) à compter de la date d’abattage – elle figurera sur l’étiquette du produit.

Il est tout à fait possible de congeler sans perte de saveur. Procédez simplement à une décongélation 24h à l’avance, au réfrigérateur.

Avis


Il n’y pas encore d’avis.

Seuls les acheteurs certifiés peuvent laisser un avis.

Louvigné-de-Bais, Ille-et-Vilaine.

L’histoire des volailles de la famille Renault a débuté en 1976, lorsque Paul et Marie-Noëlle s’installent avec un petit élevage de vaches laitières et de pigeons qu’ils vendent en direct.

Lorsque Paul entendit un jour parler de la Coucou de Rennes, une race locale sur le point de disparaitre, il se mit en tête de la sauver de l’extinction et se lança dans l’aventure avec 6 coqs qu’il fit reproduire pour vendre ce poulet sur le marché des Lices. Le succès fut rapide : de grands Chefs comme Pierre Gagnaire, Olivier Roellinger et Jacques Thorel tombèrent sous le charme de ce poulet qui leur rappelait celui de leurs grand mères. Mais aussi Alain Passard, Christophe Aribert, Dominique Crenn et bien d’autres.

Depuis, d’autres espèces ont rejoint la Coucou : poules noires cou-nu, canes mi-sauvages, colverts, pigeonneaux, cailles, pintades, poulardes, chapons, oies de Brière et dinde évoluent sur les 5 000 m2 qui leurs sont dédiés.

Soucieux de respecter la terre et les ecoystèmes, les Renault pratiquent une agriculture paysanne et durable, sans OGM, farine animale ou sous produit de céréales. Ils entretiennent une riche biodiversité sur les 30 hectares de leur ferme : blé, triticale, orge, pois fourrager, féverole, maïs et luzerne y sont cultivés pour nourrir leurs volailles élevées en plein air.


  • Races : coucou de Rennes, poule noire cou-nu, cane, colvert, pigeonneau, caille, oie de Brière, dinde, chapon, poularde, pintade
  • Elevage : plein air et polyculture
  • Alimentation : blé, triticale, orge, pois fourrager, féverole, maïs et luzerne, issus des récoltes du domaine