Fin Gras du Mezenc AOP – filets (2x200g)

Jean Paul et Florian Gibaud

 

37,20€

Le Fin Gras du Mézenc est le produit d’un micro terroir auvergnat qui a pour tradition la fenaison et le séchage d’un foin d’altitude d’une richesse exceptionnelle. Les vaches sont engraissées lentement à base de ce foin aromatique (le lotier, la violette, le trèfle et le fenouil des Alpes).

La saison de ce boeuf à la viande tendre et persillée s’étend de mars à juin. La quantité est très limitée pour cette première vente.

  • Format : 2 filets de 200g
  • Prix au kilo : 93,00 €

(ci-contre en photo : le faux filet)

 


Expédié de : France

Les produits sont livrés sous moins de 48h, par transporteur frigorifique. En cas d’absence ou d’indisponibilité de votre part, vos produits seront conservés au frais et un nouveau créneau de livraison vous sera proposé dès le lendemain.

Se conserver 10 jours au réfrigérateur, entre 0 et 4°C.

Emballé sous vide, se congèle facilement.

Avis


Il n’y pas encore d’avis.

Seuls les acheteurs certifiés peuvent laisser un avis.

Florian Gibaud

Saint Front, Auvergne.

L’appellation du fin gras trouve son origine dans un vieil usage des paysans du massif du Mézenc, consistant à engraisser lentement des bœufs rigoureusement triés, avec un foin naturel sélectionné et fauché dans les prairies d’altitude.

La vraie différence et l’exception de ce boeuf de printemps vient de son alimentation exclusive et naturelle : un pâturage d’altitude et une flore subalpine composée de plus de 68 espèces végétales dont le trèfle, le lotier, la violette et le fenouil des Alpes qui parfume sa chair.

Ce boeuf est un pur produit du Mont Mézenc dont la longue tradition de fenaison et de séchage du foin s’est installée là où d’autres région du massif central se sont orientées vers l’estive et la fabrication de fromages. Le résultat de ces conditions exceptionnelles est une viande particulièrement persillée, très tendre dont la saison s’étend uniquement de mars à juin.

Florian Gibaud est éleveur de fin gras du Mézenc, en conversion depuis 2015 pour obtenir la certification en agriculture biologique. Il élève sur ses 120 ha son petit troupeau de 15 vaches Aubrac et Charolaise, et 50 vaches laitières.


  • Méthode d’élevage : plein air
  • Maturité : 24 mois minimum
  • Alimentation : céréales et foin