Osco

osco banner
osco banner

Osco est un apéritif bio sans alcool né des recherches de Laura Falque et Marion Lebeau, qui désiraient proposer pour l’apéritif un produit assez riche en saveur pour se mesurer avec des boissons plus fortes. Verjus, gentiane et plantes aromatiques composent sa recette.

Un apéritif bio sans alcool mais corsé, destiné aux épicuriens qui veulent le goût et la convivialité sans les degrés : tel est Osco, à base de verjus, de gentiane et d’autres plantes aromatiques.
 
La tendance de l’apéritif sans alcool fait fureur : il semblerait qu’un Français sur dix s’y adonne. De plus en plus, on a envie de se faire plaisir, mais pas au détriment de son bien-être et de sa santé. Osco se présente d’emblée comme un des leaders de ce marché en plein développement. Le contenu de cette jolie bouteille est la création de Laura Falque et Marion Lebeau, deux amies qui ont eu l’expérience de vivre une grossesse toutes les deux au même moment. Elles se sont vite rendu compte que, lorsque arrive l’heure de l’apéritif et qu’on ne peut pas boire d’alcool, les boissons qu’on nous propose sont soit trop sucrées, soit fades, soit artificielles — et parfois tout cela en même temps. Impossible dans ces conditions de partager pleinement un moment de convivialité avec ses proches et ses amis. L’apéro, avec alcool ou non, ce n’est pas fait pour boire triste.
Pour elles, c’est la preuve que le créneau de l’apéritif sans alcool — mais non sans goût — les attend. Elles ont le temps de s’interroger sur la formule d’un soft drink qui se rapproche de l’univers du spiritueux. Un breuvage qui permettra, au moment de l’apéro, de choisir autre chose que le sempiternel soda ou jus de fruit. Il doit aussi s’élever au-dessus du soft ordinaire par son élégance, sa distinction, son mode de service et sa faible teneur en sucre. L’objectif est de proposer une création unique et originale, avec des goûts totalement nouveaux, au lieu de mettre en avant une imitation de produits existants.
La recette exigera une longue recherche : partant de la base de l’apéritif traditionnel à base de vin et de plantes aromatiques, Laura et Marion remplacent le vin par le verjus. Cet ingrédient ancien un peu oublié, mais encore en existence, est un jus de raisin vert dont on se servait beaucoup comme acidifiant culinaire au Moyen Âge, avant la généralisation du vinaigre et du jus de citron. Il est encore produit dans certaines régions telles que le Périgord — dont vient d’ailleurs le verjus employé par Osco. Deuxième ingrédient important : la racine de gentiane, qui entre dans la composition de nombreux apéritifs et donne une base d’amertume qui catalyse les saveurs. Des infusions de plantes médicinales s’ajoutent à la recette, et voilà une belle base pour un Osco-tonic, un Kirosco ou d’autres cocktails : une palette de saveurs rappelant le Sud et la détente estivale. Soft jusqu’à la dernière goutte et capable d’affronter les tapas les plus pêchues.

Les produits de Osco