Distillerie Garagaï

La distillerie Garagaï est née en 2019 dans la région d’Aix-en-Provence sous l’impulsion de Maixent Dubois. Son produit phare est le pastis Garagaï, entièrement biologique et artisanal, à base de plantes sauvages ou cultivées sur place et distillées.
La distillerie Garagaï est née en 2019 dans la région d’Aix-en-Provence sous l’impulsion de Maixent Dubois. Son produit phare est le pastis Garagaï, entièrement biologique et artisanal, à base de plantes sauvages ou cultivées sur place et distillées.
La distillerie Garagaï a été fondée en 2019 à Puyloubier, au pied de la montagne Sainte-Victoire, par Maixent Dubois. Elle a pris son essor en 2020 avec l’édition de sa première cuvée de pastis.
 

L’histoire d’une distillerie provençale

Garagaï est le nom d’un gouffre naturel situé au sommet de la Sainte-Victoire. Destination et passage de randonnées aussi difficiles que spectaculaires, il a également donné son nom à la distillerie de Maixent — et à son premier pastis.
Maixent Dubois a d’abord travaillé dans l’urbanisme, puis dans le milieu de la viticulture et du vin. Son père, après avoir vendu l’entreprise de réparation d’hélices d’avions qu’il a dirigée pendant des années, rachète des vignes, le domaine du Loup bleu. Maixent y travaille quelque temps avant d’entreprendre un grand tour de France des domaines viticoles. Les vignerons qu’il y rencontre l’encouragent à se lancer dans le métier. Ce qui le travaille surtout, c’est la magie des plantes et des macérations. Il veut faire du pastis. En 2019, il crée sa distillerie, soutenu par de nombreux amis qui s’associent à l’aventure, en particulier une arboriste et un chimiste spécialisé dans les spiritueux. Le choix du nom Garagaï exprime un ancrage culturel provençal que Maixent veut associer à un travail de la terre et à l’expression de la liberté créatrice. Quel plus bel emblème pour une distillerie provençale que la création d’un pastis ?
 

La méthode Garagaï

Maixent veut réaliser des alcools et des liqueurs singuliers, typiques du terroir de Provence. Pour y parvenir, il recourt à la cueillette de plantes sauvages en pays d’Aix ou à leur culture sur place, à la distillerie, en agriculture biologique. Les plantes sont employées fraîches. Leur arômes et leurs couleurs sont fixés par infusion à chaud dans de l’eau, par macération à froid dans de l’alcool et par distillation finale dans des alambics traditionnels de type charentais, à feu nu et au bain-marie. Pour finir, un méticuleux travail d’assemblage permet de déployer les palettes aromatiques de chaque millésime.
 

Les produits

Entièrement biologiques et artisanaux, marqués par leur terroir d’origine, les pastis de la distillerie sont au nombre de trois : Garagaï, Mediterrà et Pastis du Baou. Maixent réalise également des sirops de plantes de la flore provençale : par exemple menthe et calament, thym, verveine-citron, romarin ou sarriette. Le pastis, lui, est à base d’ingrédients entièrement naturels : anis, réglisse et un bouquet de plantes méditerranéennes.
magnifierchevron-downarrow-down linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram