Sous le Végétal et la Cuvée des Artistes

    Île de Samos (Grèce), Lyon, Paris (France)

    En exclusivité sur Culinaries.fr

    Quand l’art, qu’il soit plastique ou musical, rejoint le vin nature, le résultat est supérieur à la somme des deux éléments, car le plaisir des sens est doublé — et même décuplé pour peu que la rencontre soit passionnée. Et quand Sous le Végétal, cuvée exclusive Culinaries, rencontre la scène artistique contemporaine, cela donne la Cuvée des Artistes. À déguster sans modération avec les yeux, le palais et le cœur en admirant les étiquettes.

    Né de l’initiative de notre équipe lyonnaise et plus particulièrement de Robin, de YARD Lyon, un partenariat unit désormais Sous le Végétal à plusieurs artistes, dont chacun crée une nouvelle étiquette pour la cuvée. À travers un même vin sont mis en avant des artistes différents, peintres ou musiciens, tout au long de l’année. Jusqu’à présent ont répondu à l’appel Bonté et ses tags polychromes, Cousin Hub (alias Hubert Koundé, La Haine, vous vous souvenez ?) et son univers streetwear. D’autres sont appelés à les suivre.

     
    Sous le Végétal

    Ce projet viticole en exclusivité Culinaries a maintenant deux millésimes. Il unit le savoir-faire de deux vignerons chers à notre cœur : Patrick Bouju et Jason Ligas. Nous avons choisi les terroirs de Samos, belle île grecque de la mer Égée du Nord, pour y donner une nouvelle vie au muscat à petits grains local, exploité en vin doux depuis des siècles. Nous y découvrons un potentiel viticole immense : l’île a toujours été préservée du phylloxéra et l’on y trouve des vignes anciennes, des ceps non greffés, comme si le temps s’était arrêté. Les sols, très diversifiés, sont principalement composés de schiste, de calcaire, de quartz et de basalte. En présence d’une telle richesse minérale, pourquoi ne pas faire de la quantité sans délaisser la qualité, sans soufre ajouté, à partir de vignes non exploitées sur les pentes montagneuses de l’île ? Le résultat, avec le concours de la Coopérative des viticulteurs de Samos, sera une série de cuvées fines et originales, six blanches et une rouge, par lesquelles les deux vignerons expriment une autre facette de la viticulture samienne.

    Les plantations sont majoritairement en altitude, à flanc de volcan, sur des microparcelles en terrasse qui, parfois, n’offrent de place qu’à deux ou trois rangs de vigne. Les cuvées sont réalisées sur une soixantaine de parcelles, toutes vinifiées séparément, par lieux-dits. Les vins associent la richesse aromatique du muscat, la fine minéralité des sols et la fraîcheur d’une vinification qui a su respecter les conditions naturelles de base.

     
    En savoir plus sur cette cuvée
    Quelle que soit l’étiquette dont elle se pare, cette cuvée repose entièrement sur le muscat à petits grains de l’île de Samos, une variété locale du cépage, croissant sur sols de granit, de quartz et de calcaire. Les méthodes de culture sont entièrement naturelles et traditionnelles, sans aucun additif chimique, qu’il s’agisse de pesticide ou fongicide. La vendange passe en presse directe puis subit une micro-macération par diffusion. Elle passe un an d’élevage en cuve d’inox et en amphore. Le vin est non filtré, non collé et sans aucun sulfite ajouté en vinification ou à la mise en bouteille. Dans le verre ? C’est un blanc sec à la fois ample et frais, long en bouche et salin (le minéral !). Cette fraîcheur et cette empreinte du sol parfaitement transmise permettent d’éviter le côté parfois lourd du muscat pour révéler toute son élégance.