Emilie Mutombo

    Bonastre (Baix Penedés), Catalogne)

    Émilie est une force de la nature, mue par sa volonté de fer et ses rêves les plus fous.

    @thewinestache, commentaire sur Instagram.

    Où ?

    De la Belgique à la Catalogne avec un peu d’Australie. Quand on n’est pas une enfant de la grappe, qu’on est trentenaire et qu’on a eu une vie avant le vin (de l’événementiel à Bruxelles), la conversion n’est pas toujours facile. C’est un travail acharné qui n’a pas fait peur à Émilie Mutombo, jeune Belge aux racines congolaises qui s’inscrit désormais dans la nouvelle génération de la viticulture catalane. Pour faciliter cette transition, Émilie a fait des études d’œnologie avant de commencer son expérience viticole en France. Lors d’un salon des Vins anonymes à Angers, elle rencontre Massimo Marchiori de Partida Creus et leurs énergies viniques se révèlent compatibles. Peu après, sa décision est prise : elle s’installe en Catalogne et travaille au domaine de Massimo et Antonella, réel point de départ de sa vie de vigneronne. De vendange en vendange, l’objectif d’Émilie se précise : faire ses cuvées. C’est avec l’aide de Tom Colman, du domaine Jauma en Australie méridionale, qu’elle réalisera son premier rouge, Émilie Tom, suivi d’un pétillant naturel joliment ambré qu’elle baptisera Noisette Ancestral.

    Terroir, parcellaire et encépagement

    Puisque Émilie vinifie à Partida Creus, reportez-vous à la page de ce domaine pour en savoir plus. La cuvée Émilie Tom est constituée de cartoixa vermell et de garrut, cépages anciens de Catalogne que Massimo et Antonella aiment utiliser et mettre en valeur.

    Méthodes culturales

    Les mêmes que celles de Partida Creus : sur sols pauvres, argilo-sableux ou argilo-calcaires, une viticulture biodynamique, artisanale et entièrement manuelle est pratiquée. Aucun traitement chimique, rendements limités et vendanges manuelles.

    Vinification

    Les raisins sont macérés en grappes entières et fermentés par levures autochtones ; aucun soufre n’est ajouté à la mise en bouteilles. Émilie Tom est issu de presse directe de cartoixa vermell et de garrut en macération carbonique, tandis que Noisette Ancestral, comme son nom le suggère, subit deux fermentations successives, la seconde en bouteille.

    Les vins

    À l’heure où ces lignes sont écrites, Émilie Mutombo n’a réalisé que deux cuvées, mais c’est un début prometteur. Fidèle au style glouglou et exubérant mais non sans fraîcheur qui fait la renommée des vins naturels catalans, elle remplit sa copie sans aucune faute. Le rouge Émilie Tom est frais et léger quoique complexe et délicieusement teinté d’amertume. Le pétillant naturel Noisette Ancestral arbore une jolie robe ambrée de macération et, comme on dit, réveille un mort. Que dire d’autre à part qu’on attend la suite avec impatience ?

    1 avis sur les produits de Emilie Mutombo

    1. Elisabeth DUFRESNE