Frank Cornelissen

    Castiglione di Sicilia (Sicile)

    « Produire de grands vins de l’Etna en allant à l’essentiel pour démontrer leur pureté. »

    Où ?

    L’azienda de Frank Cornelissen se trouve dans le nord de la vallée de l’Etna. C’est, dit-il, la « côte de Nuits » de l’Etna pour la grande diversité de ses vins répartis sur de nombreuses localités (contrade) à différentes altitudes. Le climat est continental, rude et neigeux en hiver, mais très chaud et ensoleillé de juin à septembre.

    Frank Cornelissen est un classique. La brillance, la droiture et le fruité exquis de ses cuvées lui valent l’admiration même des réfractaires au « nature ». Ce sont de bons vins d’initiation.

    Terroir et sols

    Les parcelles sont toutes en altitude, entre 600 et 900 mètres, sur plusieurs coulées volcaniques. Les sols sont constitués de différents types de basalte, entre poudre et roche, avec un drainage parfait qui permet de faire des vins concentrés et fins auquels l’altitude confère aussi tension et élégance. Les vignes cohabitent avec une polyculture méditerranéenne : oliviers, amandiers, potagers… (Frank produit aussi de l’huile d’olive).

    Parcellaire et encépagement

    Le domaine compte 19 parcelles sur 24 hectares de vignoble, toutes vinifiées séparément. Frank décide de l’assemblage en fonction de la qualité des vins de chaque parcelle. En général, sept ou huit crus sont réalisés en dehors des vins génériques (rosé, rouge de base et blanc). L’âge des vignes va de quarante ans à plus de cent ans.

    Le nerello mascalese domine. Ce grand cépage rouge traditionnel de la vallée nord de l’Etna figure en monovariétal dans les grandes cuvées. La longueur de son cycle végétatif permet à la vigne de travailler sur le sol et de capter sa minéralité dans le fruit. Autres cépages : nerello capuccio, minella bianco, minella nera, alicante bouschet, malvasia, catarratto, moscadella, grecanico dorato, carricante…

    Méthodes culturales

    Viticulture biologique certifiée, avec certaines préparations en biodynamie (homéopathie) dans des cas spéciaux. Les rendements sont bas : de 25 à 40 hl/ha selon la parcelle. La vendange, relativement tardive (d’octobre à début novembre selon les parcelles) est faite en bonne maturité (maturation phénolique), jamais en sous-maturité.

    Vinification

    Les grappes sont éraflées, les moûts transportés avec douceur. Les fermentations, souvent en jarres de terre cuite enterrées dans les sols de lave, sont longues avec des macérations de 1 à 2 mois et des foulages quotidiens. L’élevage se fait en cuves epoxy (pas de bois au chai). Un peu de soufre peut être ajouté selon l’année et les besoins du vin. La filtration se fait avant la mise en bouteille à travers des tamis de 5 microns pour les rouges et 1 micron pour le rosé et le blanc.

    Les vins

    Homme en questionnement constant, Frank vit en résonance humaine et cosmique avec son terroir contrasté : il a su démontrer que la minéralité puissante d’un grand sol volcanique pouvait être mise en valeur par la naturalité de ses vins.

    Les vins de Frank Cornelissen se caractérisent par leur élégance et leur puissance, tout en ayant une robe légère et des tannins très fins. Le nerello mascalese, selon Frank, est un grand cépage qui se suffit à lui-même. Les rouges de base (cuvée Susucaru rosso), à 8-10 °C de température, sont délicieux avec des poissons grillés, surtout jeunes. Les crus (Contadino, Magma, Munjebel) vont mieux avec des viandes ou des pâtes.

    4 avis sur les produits de Frank Cornelissen

    1. Shawn

      WOW!!! So glad I got to try this wine. Perfect.
    2. Johan

      Tres bien!!
    3. DANIEL

      maturité, pureté l'élégance même !
    4. Sarina

      Trop puissant en bouche. Pas a mon goût