Escargotine bio (130g)

Charles Chevalier

 

10,60€

Goûtez les escargots de Charles Chevalier et vous remettrez en question tout ce que vous savez du goût et de la texture de ce mollusque terrestre. L’escargotine est une recette qui se tartine et se laisse fondre sur du pain toasté. Que du bio chez Charles, de l’ail, de l’escargot, du persil, et du bon beurre breton biensûr !

  • Poids : 130 g
  • Prix au kilo : 81,54 €

 


Expédié de : France

Tous les ingrédients sont bio : escargots helix aspersa maxima belle grosseur, beurre, persil, ail, sel, poivre.

Se conserve un an, au sec.

Conditionné en bocal de 130g.

La livraison s’effectue par Colissimo sous 2 jours ouvrés.

Les commandes peuvent être passées la veille pour une expédition le lendemain.

Avis


Il n’y pas encore d’avis.

Seuls les acheteurs certifiés peuvent laisser un avis.

Charles Chevalier

Paimpont, Bretagne.

Charles, héliciculteur (et non escargotier !), installé en lisière de la forêt de Paimpont, élève et transforme ses escargots dans une agriculture certifiée 100% biologique.

« Le bio, une façon de vivre, une conviction » pour ce passionné qui a débuté sa production tout seul en Bretagne, une région à l’origine pas vraiment adepte des gros-gris et autres espèces d’escargot qu’il propose. Une passion et une révélation pour cet animal qu’il a eu il y a plus de 10 ans lors d’une dégustation en Bourgogne et dont il se fait aujourd’hui le digne défenseur en terres bretonnes.

Soucieux du bien-être de ses bêtes (l’escargot, un animal complexe et sensible selon Charles), une production en extérieur permet aux escargots de grandir dans les meilleures conditions  : végétations denses (radis fourragés, moutarde, bourrache) pour une nourriture et ombrage indispensable à leur développement, humidité assurée par un arrosage aérien journalier et clôtures électriques pour protéger ses petites bêtes contres celles plus grosses qui rodent en Brocéliande et qui pourraient leur être nuisible…

Pour la transformation et la préparation de ses escargots, Charles les beurre un par un d’une traditionnelle persillade mais développe aussi d’autres produits en conserve ou en bocal en collaboration avec les chefs de la région. Son engagement et son perfectionnisme sont reconnus, notamment par le Collège Culinaire de France.


  • Méthode d’élevage : plein air en végétation
  • Maturité : 6 mois
  • Alimentation : radis fourragés, moutarde, bourrache, céréales biologiques